www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] Tr: ne plus exposer en Autriche!
Pia Reunala" (transmis par nathalie magnan) on Fri, 4 Feb 2000 10:06:53 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Tr: ne plus exposer en Autriche!



>*Ceci est un MESSAGE CIRCULAIRE exeptionel, ponctuel,  non-repété,
>NON-COMMERCIAL, pour les acteurs dans le  secteur culturel.
>
>Nantes, le 2 fevrier  2000
>
>    Chers  collegues,
>
>    Ce qui vient de se passer en  Autriche est extrêmement grave: pour la
>première
>    fois depuis la dissolution du  Troisième Reich en Allemagne et en Europe
>     centrale, un parti voué à la réhabilitation de  l'époque nazi entre au
>    gouvernement, en plus  avec un poids prépondérant dans le paysage
>politique
>    national. Depuis des mois, la  plupart des artistes autrichiens connus en
>    dehors de  leur pays, m'ont parlé d'idées d'émigration. Même une  grande
>partie
>    des étudiants en  beaux-arts que j'ai visité ces derniers mois sur  place,
>    m'ont confié qu'ils pensent changer de  pays. Je sais en même temps à
>quel
>    point les artistes connus ont eu peur,  ces dernières années, des menaces
>     violentes professées par les sbires de Haider, tout comme les membres
>de
>la
>    communauté juive. Ma  génération a grandi en Autriche à l'époque du
>chancelier
>    Bruno Kreisky, premier chancelier  socialiste et démocrate dans un pays
>    d'Europe  centrale à se maintenir au pouvoir pendant 14 ans, et  premier
>    chancelier juif en Europe centrale depuis le  début de l'humanité. Nous
>avons
>     cru l'horreur nazi terminé pour toujours. Depuis quelques années,  nous
>nous
>    sommes aperçus qu'il ne  s'agissait que d'un repi. Les éléments ruraux  du
>    parti conservateur autrichien, qui vouent une haine  indescriptible à
>Kreisky,
>    après  avoir créé la première dictature fasciste autrichienne  à partir de
>    1933, ont  préféré s'allier au diable nazi pour sauver leur peau  après
>leur
>    défaite politique  d'octobre 1999, plutot que de s'allier de nouveaux
>avec  les
>    socialistes. Depuis le retrait de Bruno Kreisky,  en 1983, je suis
>certain que
>    cela devait  arriver un jour.
>
>    Je ne vois qu'une alternative  à la mise en place durable d'un pouvoir
>     fasciste au coeur même de l'Europe  centrale:
>
>    1. IL FAUT ABSOLUMENT REFUSER  D'EXPOSER EN AUTRICHE
>    Seul une mise au ban du pays, la  plus complête possible, sert les
>interêts
>    des artistes concernés.  Plus aucune cooperation avec aucune
>institution.
>Le
>    nouveau pouvoir joue la carte de la  "normalité": "voyez, c'est comme
>avant."
>    En réalité,  la  pression sur les artistes, critiques et créateurs, va
>être
>    terrible. Il n'y a qu'une question  valable: Est-ce que vous auriez
>exposé  en
>    Allemagne nazie (dont l'Autriche faisait  partie)?
>    Personnellement, j'ai annoncé par un  article dans le journal de gauche
>"Der
>     Standard", à Vienne, interrompre toute coopération avec des  institutions
>    autrichiennes, d'annuler ma collaboration  pour la grande exposition
>prévue
>     d'octobre 2000 à avril 2001 à la Kunsthalle de Vienne sur la jeune  scène
>    autrichienne (autres curateurs: Paolo  Herkenhoff, Maaretta Jaukurri,
>Rosa
>    Martinez),  de ne plus me rendre en Autriche jusqu'à la fin de ce
>pouvoir,  et
>    d'essayer d'obtenir une autre nationalité.  Je ne peux plus me considérér
>    comme  Autrichien.
>    Le conseiller principal de Schüssel,  l'artisan de la coalition avec
>Haider,
>    est un  collègue d'école, tout comme le ministre de la défense,  Wolfgang
>    Fasslabend, et le directeur de cabinet du  président fédéral. J'ai
>essayé
>de
>    peser au maximum dans leurs choix, depuis  le mois d'octobre. Ils n'ont
>rien
>    voulu  comprendre.
>
>    2. AIDER PERSONNELLEMENT LES  ARTISTES AUTRICHIENS
>    En même temps, il faudrait  aider le plus possible les artistes
>autrichiens  à
>    surmonter l'épreuve. Le choc de ce  résultat politique est difficilement
>     descriptible. Ils sont tous sur le choc. Même des critiques qui
>conseillent
>    des parlementaires conservateurs  ont pleuré hier au téléphone.
>     Personnellement, j'ai prévu - tout en me retirant entièrement du  pays -
>de
>    rester le plus possible en contact  avec les artistes autrichiens, où je
>     bénéficie d'une relation privilégiée avec  pratiquement tous les
>artistes, des
>     générations plus anciennes aux étudiants les plus  jeunes.
>
>    Amicalement,
>     Robert  Fleck
>______________________________________________________
>Get  Your Private, Free Email at http://www.hotmail.com
>





_____________________________________________
#<nettime-fr {AT} ada.eu.org> est une liste francophone de politique,
 art,culture et net, annonces et filtrage collectif de textes.
#Cette liste est moderee, pas d'utilisation commerciale sans permission.
#Archive: http://www.nettime.org contact: nettime {AT} bbs.thing.net
#Desabonnements http://ada.eu.org/cgi-bin/mailman/listinfo/nettime-fr
#Contact humain <nettime-fr-admin {AT} ada.eu.org>