www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] Les artistes des nouvelles technologies ripostentà la censu
jmm on Tue, 21 Sep 2004 14:47:20 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Les artistes des nouvelles technologies ripostentà la censure


programme disponible sur http://www.art-outsiders.com/

http://www.lemonde.fr/web/article/0%2C1-0 {AT} 2-3246%2C36-379829%2C0.html

EXPOSITION
Les artistes des nouvelles technologies ripostent à la censure
LE MONDE | 20.09.04 | 13h52  •  MIS A JOUR LE 20.09.04 | 17h23 
Présentation d'œuvres et débats à la Maison européenne de la photographie.

Pour sa cinquième édition, le festival {AT} rt Outsiders met en scène "Les artistes
face à la censure". Organisée à la Maison européenne de la photographie (MEP),
à Paris, par Henri Chapier et Jean-Luc Soret, la manifestation vise à alerter
le public sur différents types de censure qui visent particulièrement des
œuvres liées aux nouvelles technologies. "Les responsables politiques n'ayant
pas démontré leur efficacité, les artistes prennent le relais pour dénoncer
cette tendance. Nous essayons de créer un courant militant", explique Henri
Chapier. 

En guise de "riposte", ajoute-t-il, une installation a été commandée à
l'artiste catalan Marcel.li Antunez Roca, connu pour ses performances
politiquement incorrectes. Exposée à la MEP, Résistance-Tantale est un film
interactif dont les huit personnages sont incarnés par les spectateurs
eux-mêmes. Chacun est invité, à tour de rôle, à mettre son visage dans une
boîte métallique et à parler suffisamment fort pour que son image soit captée
et surgisse à l'écran. Le public devient alors acteur d'une histoire sado-maso
absurde, et au final très drôle, où les protagonistes ont une identité sexuelle
fluctuante. 

ROBOTS TITILLEURS 

Fondateur de la compagnie théâtrale Fura dels baus, à la fin des années 1970,
Marcel.li Antunez Roca aime explorer les limites de l'humain à l'aide,
notamment, de robots qui titillent les corps. L'artiste présente d'autres
installations à la Maison de La Villette, du 21 au 23 septembre, dans le cadre
du festival Villette-Mergences. Il résume son travail, notamment, par le mot
"systématurgie" : "une dramaturgie qui a besoin d'un système informatique pour
exister". 

Une soirée-débat est prévue vendredi 24 septembre, à la MEP, à 17 heures,
durant laquelle divers intervenants évoqueront des cas de censure dans les arts
plastiques, la vidéo... Lors d'un premier échange, le 14 septembre, l'artiste
Nicolas Frespech a raconté sa mésaventure. Son œuvre de Net art, intitulée "Je
suis ton ami(e)..., tu peux me dire tes secrets", consiste à emmagasiner des
secrets confiés par des internautes. Ce fut la première œuvre de Net art à être
achetée par un Fonds régional d'art contemporain, en l'occurrence celui du
Languedoc-Roussillon. C'était en 1998. En décembre 2001, le jeune homme
constatait que son site n'était plus accessible : l'œuvre avait cessé d'être
hébergée au motif que des propos choquants y étaient tenus. 

Si les statistiques manquent sur ce type d'affaires, une base de données sur
Internet, The File Room (www.thefileroom.org), recense différents cas de
censure selon le pays d'origine, la date, le type d'œuvre... Elle peut être
complétée par les internautes. 

Clarisse Fabre 

"Les artistes face à la censure". Maison européenne de la photographie, 5-7,
rue de Fourcy, Paris-4e. Métro Pont-Marie ou Saint-Paul. Tél. : 01-44-78-75-00.
Jusqu'au 3 octobre. 5 €.• ARTICLE PARU DANS L'EDITION DU 21.09.04


 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture liés au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/wws/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net