www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] Projection débat autour du DVD P2P FightSharing III Pr éca
pedro on Thu, 18 Nov 2004 17:07:51 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Projection débat autour du DVD P2P FightSharing III Pr écarité


Projection débat autour du DVD P2P FightSharing III Précarité


Une compilation de 17 vidéos réalisées par : des intermittents du spectacle, Precarias A la Deriva, McStrike, Chainworkers, Naomi Klein & Avi Lewis, Adbuster Japan, Michael Moore, Korea Telecom Workers, YoMango, Saint Precaire, MayDay Milan, MayDay Barcelona, Clean Clothes Campaign, Contrato Basura. Projection débat au CICP le 28 novembre 2004 à 17h30.

Une rapide présentation

Ce DVD a pour objectif de mettre en relation les différents réseaux de précaires à travers le monde. C'est une boite à outils qui permet d'explorer l'augmentation de la précarisation de nos existences.

La précarité signifie littéralement d'être obligé d'implorer et de prier pour conserver un travail. C'est l'exclusion de générations entières et bientôt de l'ensemble de la société de l'accès aux droits sociaux.

Nous sommes le précariat. Nous sommes taillables et corvéables à la demande, exploitables à volonté et soumis à tous les caprices. Nous avons appris à jongler entre les emplois et nous sommes devenus les contorsionnistes de la flexibilité. Nous devenons des activistes avec une stratégie commune pour partager nos luttes.

17 vidéos, durée 197 mn, en français, italien, anglais et espagnol

Projection débat au CICP (21ter rue voltaire 75011 Paris) le 28 novembre 2004 à 17h30.

Au menu

- La terrible verité (The Awful truth), Etats-Unis
- Journée Sans Achats (Buy Nothing Day), Kyoto, Japon
- Précaire Académie (Saranno precari), MayDay Milan
- Contrat Poubelle (Contrato Basura), Barcelone
- Trailer « Précarité »
- NOlympism
- « Ami ou Ennemi » (Friend or Foe), Corée
- Interview de Naomi Klein, MayDay Barcelona
- Intermittents du spectacle : « Nous sommes partout ! », France
- Mayday Barcelona 2004
- Les Précaires en rébellion (Les Precàries es rebellen), MayDay Barcelona
- Piquettez les chaînes commerciales (Picchetta la Catena), MayDay Milan
- Donnez-moi une occupation avec cette McGrève (Gimme an occupation of the premises with that McStrike), Paris
- La Prise (The Take), Argentine
- Saint Précaire va au supermarché (San Precario va alla COOP), Milan

Présentation détaillée

La terrible verité (The Awful truth), Etats-Unis

une émission de Michael Moore

« The Awful truth » est une émission du réalisateur Michael Moore, un audacieux documentaire télé, conçu pour frapper le public américain comme avec « TV Nation. » Dans l'esprit de « Bowling for Columbine », film ayant remporté plusieurs prix, Moore démasque aussi bien les politiciens que le public en se situant au coeur des débats les plus controversés de l'actualité. Moore, dans ce documentaire de la série, se bat au côté d'une dizaine de femmes mexicaines employées comme femmes de ménage dans un Holiday Inn, renvoyées de leur poste et menacées d'expulsion des Etats-Unis pour avoir formé un syndicat en défense des droits des travailleuses. Avec son poignant journalisme d'enquête Moore réussit à mettre en difficultés Holiday Inn et à faire annuler la demande d'expulsion à l'égard des travailleuses mexicaines.

http://www.michaelmoore.com/books-films/theawfultruth/

Journée Sans Achats (Buy Nothing Day), Kyoto, Japon

produit par Adbusters Japon

Présentation

29 Novembre 2003, Journée Internationale Sans Achats au Japon. La douzième Journée Internationale Sans Achats, « les éco-vacances du XXI siècle », est un événement vivace et coloré qui se passe dans les rues et les centres commerciaux partout dans le monde. Au Japon la journée est caractérisée par une mascotte : Zenta Claus. Inventée à Kyoto en 1999, Zenta Claus a été reconnue comme une des meilleures campagnes anti-commerciales » par l'ONG Canadienne Adbuster Media Foundation qui publicise la Journée Internationale Sans Achats depuis 1992. Zenta Claus apparaît en silence au beau milieu des rues commerciales les plus animéees et fréquentées, pour rappeler aux gens que « la valeur des choses ne peut pas être achetée » et invite à profiter de la journée sans faire de dégâts à la planète.

Adbusters

Adbusters est un réseau global d'artistes, activistes, écrivain(e)s, pranksters, étudiant(e)s, educateurs/trices et entrepreneurs qui veulent faire avancer le nouveau mouvement social de l'ère de l'information. Notre but est de faire basculer les structures existantes du pouvoir et forger un revirement dans la façon de vivre au 21ème siècle. Voilà pourquoi Adbusters Media Foundation publie le magazine Adbusters, a un site web et offre un service créatif à travers de PowerShift, une agence de publicité.

http://www.bndjapan.org http://www.adbusters.org

Précaire Académie (Saranno precari), MayDay Milan

produit par Teleimmagini

Docu-comédie

Deux jeunes pleins d'espoir et un peu idiots se retrouvent à Milan pour un entretien de travail chez MenPiègeur (...), la fameuse agence intérimaire. Mais ils ne savent pas que leur vision du monde du travail changera radicalement grâce au hasard qui leur fait rencontrer la parade MayDay.

Teleimmagini (Teleimagines)

Teleimmagini est une télévision de quartier qui fait partie du réseau des telestreet qui transmet du squat Ex- Mercato 24, sur la chaîne 71 de Bologne. « Saranno Precari » a été tourné de manière totalement improvisée et dans l'optique d'une production à petit budget. Teleimmagini est un organisme technologique qui se nourrit du droit à la communication libre, gratuite et horizontale. Elle partage des connaissances, des ressources et l'accès aux technologies, en multipliant des relations et des niveaux de coopération en dehors des dynamiques du marché. Elle expérimente de nouveaux projets qui se rapportent de manière créative et conflictuelle au monde de l'homologation culturelle, médiatique et globalisante de l'imaginaire préconstruit. Les programmes de Teleimmagini sont une critique attentive de la télévision et surtout à l'utilisation qu'on en fait en Italie. Teleimmagini distribue des matériaux pris sur le réseau, surtout à partir du site d'archives http://www.ngvision.o!
 rg, mais aussi ses propres productions. Teleimmagini fait aussi des programmes en direct et relance les émissions des chaînes Telestreet qui souvent ne sont pas visibles sur tout le territoire. Teleimmagini offre la possibilité de devenir sujet télévisuel à quiconque veut transmettre ses propres contenus pourvu qu'ils ne soient pas fascistes, sexistes, racistes ou commerciaux. Toutes les productions de Teleimmagini sont sous licence Créative Commons.

http://teleimmagini.indivia.net/ http://www.telestreet.it/

http://www.ecn.org/xm24 http://www.ngvision.org/

http://www.creativecommons.org/

Contrat Poubelle (Contrato Basura), Barcelone

produit par UbuTV & Tito de la Vega

La vidéo « Contrato Basura » est la première d'une série de fictions qui ont l'intention de fouiller dans les coulisses du travail (précaire et non précaire). Le personnage Pepe Contratado, a été élevé dans l'idée, depuis sa petite enfance de reconnaître l'importance « d'être quelqu'un » : une sorte d'homo stereotypicus paumé, qui croit au travail comme au Moyen-Âge on croyait aux indulgences. Passant d'un CDD à l'autre, il est devenu expert de l'ANPE, mais Pepe ne perd pas l'espoir d'obtenir une retraite à l'avenir. Polybiographique ? Bien sûr. Tito de la Vega, le metteur en scène, pour créer son personnage, s'est inspiré de ses propres expériences de vie et de celle du collectif UbuTV.

UbuTV

UbuTv est une association culturelle pour la production d'alternatives audio-visuelles. Ubu TV travaille sur/dans les prisons, les hôpitaux psychiatriques, las maisons de retraite et les autres espaces de contrôle social. Elle a réalisé de nombreux cours tels que « Trinitat Vella Tv » (2003) à l'intérieur de la prison expérimentale de Trinitat Vella de Barcelone, et produit des documentaires sur la spéculation des chantiers dans le quartier de Raval (« Reported Speech » 2003).

pamelagallo (a) inwind.it javier_oliden (a) hotmail.com

http://www.oletuarte.com/maczona/ubutv.htm

Trailer « Précarité »

produit par CandidaTV, Rome

CandidaTV est née d'un mélange de réalités : cinéma underground, production vidéo, rave party, théâtre de rue, radios indépendantes et de la contre-culture de magazines pop des 7 dernières années à Rome. Candida est un groupe de 12 personnes qui mêlent les expériences des centres autonomes squattés avec la connaissance technique dans le domaine du cinéma et de la production vidéo.

« Lorsque le documentaire aspire à être une représentation parfaite de la réalité, nous pensons que ce n'est pas possible de représenter la réalité sans la modifier et alors nous avons créé le genre « reality fiction » – la représentation d'autres réalités possibles, comme dans la « science fiction. » On voudrait que la réalité « suburbaine » puisse sortir du noir pour se rendre visible sur grand écran. C'est une façon de raconter des histoires qui ne sont jamais contées, de créer des contre-hallucinations, en déhors du paradigme culturel dominant. »

http://www.candidatv.tv

ChainWorkers, Milan

Né en 1999, http://www.chainworkers.org est le webzine italien sur les médias et les chaînes commerciales. Il s'occupe de la prise de conscience et de la syndicalisation des travailleurs précaires dans les chaînes commerciales. Créé par les participants au Deposito Bulk et Loa, les deux épicentres occupés de la contestation et de l'hacking actif des jeunes de la gauche radicale à Milan, le collectif ChainWorkers a commencé son activité sur le terrain métropolitain et dans les banlieues, en faisant des irruptions à l'intérieur de magasins, distribuant des tracts aux travailleurs et en organisant des piquets volants devant les fast-food. Cette période d'agitation a culminé avec le blocage du plus grand centre commercial de Milan, non sans heurts avec la sécurité. L'action est passée sur les chaînes nationales et cela a permis le lancement de la MayDay Parade de la semaine suivante.

Dans leurs réunions hebdomadaires et sur la liste de discussion, les Chainworkers essaient de mêler deux générations de travailleurs et deux aspects du radicalisme en Europe et dans le reste du monde. D'un côté ChainWorkers veut que les jeunes travailleurs précaires non syndiqués puissent être en contact avec les syndicalistes et les activistes de la génération précédente de travailleurs. D'un autre côté ChainWorkers veut que les mediactivistes, représentés par exemple par Indymedia, Adbusters, RTmark etc, puissent interagir avec les luttes du monde du travail et les organisations syndicales.

ChainWorkers = Media + activisme syndical

Chain+Brain = Precog

Et souvenez-vous : quelque part sur le planète un Wal Mart attend d'être syndicalisé ! 

http://www.chainworkers.org

NOlympism

produit par Vrije Keyser TV

Au mois d'août 2004, lors de la fermeture des jeux Olympiques d'Athènes, les syndicats mondiaux, la Campagne Clean Clothes, Oxfam et des organisations associées dans le monde ont fait une campagne, avec les travailleurs/euses textiles des industries du secteur des vêtements sportifs, avec pour objectif de convaincre les marques de sport et le Comité Olympique à être « fair Play » aux Olympiades et à garantir le respect des droits des ouvriersrs du secteur textile.

Vrije Keyser TV, Amsterdam

La radio Vrije Keyser transmet depuis décembre 1979. C'est une radio pirate qui reste ce qu'elle a toujours été : un moyen tactique utilisé par les squatters et les activistes d'Amsterdam autour de la bande FM 96.3. Vrije Keyser TV a commencé à transmettre en septembre 1998 sur la chaîne A1, une chaîne libre de la mairie d'Amsterdam.

http://www.cleanclothes.org http://www.fairolympics.org

http://www.vrijekeyser.nl

« Ami ou Ennemi » (Friend or Foe), Corée

produit par Labor News Production

« Friend or Foe » (2003, 1hr et 59min) est un documentaire sur la dure lutte des travailleurs/euses temporaires de KT (Korean Telecommunication) contre la restructuration. Sous le dictat de la restructuration, KT a obligé ses ouvriers à travailler avec des contrats irréguliers et à accepter des salaires plus bas, en augmentant l'insécurité du travail et en limitant la protection légale des salariés à durée indéterminée. Lorsqu'en 2000 la société a annoncé le soi disant « plan de restructuration », elle a licencié 7.000 travailleurs/euses précaires. Les travailleurs/euses en question on créé un nouveau syndicat et entrepris une lutte difficile. Après 517 jours de lutte d'affilée le syndicat a perdu, à cause de la répression de la police et de la trahison des salariés à durée indéterminée. « Friend or Foe » met en lumière la grave situation imposée par la globalisation aux ouvriers/ères qui sont forcé(e)s d'accepter des statuts non réguliers et fournit une analyse critique des!
  faiblesses de l'actuel mouvement ouvrier. Le film a été dirigé par une femme metteur en scène, Jiyoung Lee, qui a gagné le Prix du Meilleur Documentaire au Festival International de Cinéma de Pusan.

Labor News Production (LNP), né en 1989, a réalisé plus de 50 long-métrages éducatifs sur le mouvement des travailleurs/euses indépendant(e)s en Corée. LNP est formé par l'union de nombreux petits collectifs de cinéma. Le principal objectif de cette union était le soutien culturel et politique du mouvement des travailleurs/euses en Corée, qui s'est rapidement accrût après les grandes luttes des des travailleurs de 1987. À l'époque il y avait l'urgence de construire la solidarité parmi les différents secteurs du mouvement des travailleurs/euses. LNP a décidé de répondre à cette urgence en créant de liens et un réseau de communication dans le mouvement des travailleurs/euses sur les différentes luttes dans chaque région ou industrie.

Non seulement LNP a informé à propos de l'histoire, des problèmes et des activités d'information du mouvement des travailleurs/euses, mais ces vidéos ont aussi couvert les campagnes d'autres activistes qui n'ont pas eu d'espace dans les médias. Étant construit comme un collectif de production, LNP joue aussi un rôle vital dans la démocratisation des médias en Corée et dans le monde à travers la formation, la recherche et l'organisation d'autres activités.

http://www.lnp89.org/english/

Interview de Naomi Klein, MayDay Barcelona

réalisé par Lize De Clercq & Marcelo Expósito

Pendant le MayDay 2004 Naomi Klein et Avi Lewis sont à Barcelone pour l'avant-première de leur film « The Take » prévue à l'occasion de la « Journée sur la communication activiste et décentralisée », organisée par Marcelo Expósito et le Musée d'Art Contemporain de Barcelone (MACBA). Dans une interview réalisée par Lize De Clercq et Marcelo Expósito, Naomi explique pourquoi elle s'est retirée du débat organisé par Manuel Castells au « Forum Barcelona 2004 » qui a été largement contesté : «Quand j'ai compris ce que Barcelone 2004 était, je ne voulais plus venir dans cette ville dans un contexte dans lequel je me serais retrouvée utilisée contre les activistes locaux et leurs initiatives. Il y a souvent une tension désagréable quand une activiste internationale vient dans une ville comme celle-ci, car la presse est en général hostile à l'activisme et traite les activistes comme des imbéciles ou des criminels, ou bien les deux ensemble, en favorisant un contexte dans lequel la p!
 olice est libre d'intervenir et organiser la répression. Puis, une activiste internationale arrive et souvent, elle est traitée comme une célébrité ou une star, ce qui donne du respect.

Je pense que les organisateurs du « Forum Barcelona 2004 » sont bien conscients que le forum est fortement critiqué et que les mouvements sociaux ici s'y opposent, car il s'agît d'une homologation, de militarisation du territoire et d'un processus de (...). Je pense qu'ils espéraient que, peut-être, en faisant venir des étrangers qui auraient pu être en dehors des conflits, ils auraient pu dire : « Voyez comme nous sommes progressistes, et bien sûr ces activistes locaux sont malades car, regardez, nous avons ces activistes internationaux qui participent à notre événement. » J'ai donc eu la nette sensation que j'allais être manipulée, et je pouvais être utilisée d'une manière destructive. Voilà pourquoi je me suis retirée. »

http://www.forumbcn2004.org

http://www.forumperjudicats.com

http://www.fotut2004.org

http://www.euromayday.org

Intermittents du spectacle : « Nous sommes partout ! », France

Au cours des dernières années en France s'est développée la contestation des précaires du spectacle, tandis que le ministère de la culture et le MEDEF continuent à ne pas écouter leurs revendications.

Les fortes contestations de l'été 2002 qui ont mené à l'interruption de nombreux festivals – entre autre celui d'Avignon, le plus important – n'ont rien changé à l'accord, signé par quelques syndicats minoritaires avec le MEDEF le 27 Juin. L'accord veut exclure 850.000 chômeurs des droits aux allocations et au RMI (Revenu Minimum d'Insertion). Pour pouvoir obtenir une allocation chômage, qui dorénavant sera réduite, les précaires devront travailler plus d'heures et les répartir sur moins de mois.

Les intermittents du spectacle et de l'audiovisuel sont les travailleurs précaires d'un secteur particulièrement important pour l'économie actuelle. L'intermittence devient la capacité de réinventer sa propre vie entre contraintes et libertés. Les intermittents ne défendent pas les intérêts d'une catégorie mais se battent pour tous, pour séparer le temps de travail et de production de la rémunération et pour un accès au temps libre pour tous, du temps créateur de richesse.

Les précaires français du monde du spectacle inventent et expérimentent de nouvelles formes de lutte et de grève, en généralisant la bataille pour le revenu et contre la précarité. Parmi les formes d'actions les plus efficaces : l'interruption d'une des émissions trash les plus populaires de TF1, l'enregistrement d'une émission en direct de Star Academy ; l'occupation du ministère des affaires sociales et l'interruption des projections de films.

http://perso.wanadoo.fr/amok.smith/nsp.htm

http://www.cip-idf.org/

Mayday Barcelona 2004

produit par La Reproductora

« May Day Barcelona 2004 » raconte l'après-midi du premier Mai quand la manifestation des grands syndicats était déjà terminée. Avec le slogan « Les précaires se rebellent » la MayDay a commencé en même temps que l'ouverture officielle du désastreux « Forum Barcelone 2004. » Des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour s'exprimer contre l'hypocrisie du Forum et la précarisation de leurs vies.

La Reproductora

La célébration de la première MayDay de Barcelone a vue naître le collectif « la reproductora », un groupe d'activistes vidéo proches de l'« Assemblée de la communication sociale. » À Barcelone, ce projet de communication se bat pour l'existence de radios communautaires, elles commenceront bientôt à transmettre.

http://www.euromayday.org

http://www.okupemlesones.net

Les Précaires en rébellion (Les Precàries es rebellen), MayDay Barcelona

produit par Nuria Vila & Amador Fernández

Ce film donne la parole aux participant(e)s de la première MayDay Parade de Barcelone dont le sujet est la précarité. Par le biais d'interview à la première personne, cette vidéo donne l'image de la pluralité des participantes à l'événement et exprime les conditions précaires de vie au-delà du simple contexte du travail. La composition multiforme de la MayDay n'est rien d'autre que le résultat du travail d'une assemblée de différents collectifs qui posent la question de la précarité au centre de leurs pratiques politiques. Des groupes de travailleuses du sexe, des immigré(e)s, des syndicats de base, et ceux et celles qui mettent au centre de leurs revendications l'occupation, la réappropriation et la gratuité des services, ont ouvert un espace commun à partir duquel mettre en relation des pratiques politiques différentes.

http://www.euromayday.org

Piquettez les chaînes commerciales (Picchetta la Catena), MayDay Milan

produit par ChainWorkers et ReLoad Video Crew

Pendant ces quatre dernières années, la MayDay Parade de Milan est devenue le rendez-vous « officiel » des précaires italien(ne)s. De 5.000 participant(e)s en 2001, « la Parade du Premier Mai » est vite passée à 20.000 en 2002 et 50.000 en 2003. Pour la « MayDay004 » plus de cent mille jeunes précaires sont monté(e)s jusqu'à Milan et au premier MayDay de Barcelone 10.000 précaires sont descendu(e)s dans la rue. Le premier Mai à Milan n'est pas un jour de congé pour tous : beaucoup de chaînes commerciales sont ouvertes. Et voilà : des milliers d'activistes sont apparus en centre ville, ont organisé des piquets devant les chaînes ouvertes pour « libérer » les jeunes « chainworkers » du travail pendant un jour de congé.

Reload reality Hacking

ReLOAd c'est l'histoire d'une communauté qui s'est organisée afin de conquérir un espace réel pour une socialité créative.

ReLOAd c'est un laboratoire d'expérimentation ou élargir les idées et les utilisations de la technologie ainsi que les capacités de production d'information.

ReLOAd met en rapport les problèmes sociaux anciens et nouveaux avec les nouveaux outils mis à disposition de tous. ReLOAd c'est un endroit où développer, confronter et mélanger différents types d'expériences sociales.

ReLOAd c'est un « hacking » de la réalité, très loin de l'idée romantique, erronée, que les médias aiment définir comme « Piratage des ordinateurs. »

ReLOAd remet en cause ce mythe en créant un endroit où suivre des cours d'informatique avec des logiciels libres. ReLOAd c'est aussi un accès à internet libre et gratuit, une librairie de médias pour l'échange d'informations et un espace où il est possible produire de l'information par la radio, le web ou la télévision de quartier et raconter sa propre vision du réel.

http://www.euromayday.org

http://www.chainworkers.org

http://reload.realityhacking.org

Donnez-moi une occupation avec cette McGrève (Gimme an occupation of the premises with that McStrike), Paris

produit par Victor Muh avec Ad Valorem International

McD* Strasbourg St-Denis est un « restaurant » de la chaîne occupé par les grévistes depuis plus de deux mois. Le lieu a déjà été le théâtre de grèves houleuses l'année dernière, toujours menées par Abdel Mabrouki, délégué syndical qui au cours de ces trois dernières années a déjà organisé la lutte de nombreux restaurants de PizzaHut, McD, Quick et d'autres chaînes.

Membre de la CGT restauration rapide et actif dans les réseaux Stop Précarité qui réunit la LCR, AC les Verts, le syndicat SUD et les syndicats étudiants, Abdel et ses camarades animent, avec leurs alliés, le comité de soutien dans les quartiers où se déroulent les grèves.

Strasbourg StDenis s'est terminé avec l'acceptation des délégués syndicaux, une augmentation sur les heures supplémentaires et le remboursement du métro et du taxi pour les horaires de travail nocturne. McD a alors changé de gérant en lui donnant ordre de couler financièrement le restaurant afin de pouvoir le fermer : c'est la technique de la terre brûlée que McD a déjà utilisée aux États-Unis et au Canada.

* McD : l'entreprise la plus antisyndicale au monde (après Wal*Mart).

http://www.advaloreminternational.com

http://www.stop-precarite.org/

http://www.lcr-rouge.org/

http://www.sudeducation.org

La Prise (The Take), Argentine

produit par Naomi Klein & Avi Lewis

Au lendemain du spectaculaire effondrement économique de l'Argentine en 2001, la classe moyenne la plus prospère d'Amérique Latine s'est retrouvée dans des villes fantômes, au milieu d'usines abandonnées et du chômage de masse. Dans la banlieue de Buenos Aires, trente travailleurs/euses au chômage d'une usine d'assemblage de voitures entrent dans l'usine, déroulent leurs matelas de camping et refusent de s'en aller. Tout ce qu'ils veulent c'est faire repartir les machines, désormais silencieuses. Mais ce simple geste – la réappropriation – a le pouvoir de renverser complètement le débat sur la globalisation.

Le producteur et metteur en scène Avi Lewis (un des journalistes canadiens parmi les plus engagés) et la productrice et écrivaine renommée Naomi Klein (No Logo) vous amènent à découvrir les vies visionnaires de personnes ordinaires qui réclament leur travail, leur dignité et leur démocratie.

http://www.nfb.ca/thetake/

Saint Précaire va au supermarché (San Precario va alla COOP), Milan

produit par ChainWorkers & ReLoad Video Crew

« His first appearance already feels like a legend. Some say he manifested himself inside a supermarket ; right across from a McDonald's. Some swear that San Precario first spoke publicly on a bus asking other commuters not to pay their fare because it is only fair that temporary workers, those with expirable contracts, be spared this burden. To further feed the legend, on the internet some tell he made similar speeches at supermarket lines encouraging consumers to reduce their shopping expense by at least a good 15 per cent. This is how the image of San Precario became a symbol of precarious workers'mobilisations, which for the past three years have been calling armies of »others« to the MayDay Parade on the 1st of May. »

« Tutti insieme in marcia a tempo determinato », Benedetto Vecchi, Il Manifesto, 1er du Mai 2004

Depuis le 29 février 2004 Saint Précaire, protecteur des travailleurs précaires, saisonniers, intermittents, flexibles, et free lance, est apparu dans de nombreuses villes italiennes, participant à des actions, des processions, des manifestations pour soutenir les luttes des travailleurs précaires.

Saint Précaire a été conçu et réalisé par Chainworkers.org, un groupe d'activistes milanais qui a pour base l'espace Reload et a promu, avec les autres réalités de la MayDay Parade de 2001, l'EuroMayDay de 2004.

L'icône de Saint Précaire s'inspire à l'oeuvre de l'artiste canadien Chris Woods et représente un jeune travailleur précaire en uniforme.

L'image du Saint comprend des autocollants, des pins et icônes qui font référence et détournent les classiques images réligieuses. L'image pieuse est représentée à côté des 5 axes de la non précarité : Revenu, Maison Affection. Accès et Services.»

http://www.chainworkers.org



## samizdat.net | infosblog - Fil d'information alternative
## http://infos.samizdat.net/blog/page.php?p=1537
## Mis en ligne par Pedro le 18 novembre 2004  {AT}  08:35:40




 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture liés au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/wws/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net