www.nettime.org
Nettime mailing list archives

Re: [nettime-fr] GAME OVER, changeons l'Internet !
Olivier Auber on Sun, 8 Jun 2008 00:00:01 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: [nettime-fr] GAME OVER, changeons l'Internet !


Bastien a écrit :
Olivier Auber <olivier.auber {AT} km2.net> writes:
Oui sans doute, il agir sans attendre Godo.
Faut! :)
Il arrivera un moment où cet internet là n'irriguera plus que les
maisons de retraite, comme c'est le cas pour la téloche aujourd'hui.

Je n'arrive toujours pas à comprendre pourquoi.  Pour moi, il y a une
différence de nature entre Internet et les /mass media/, mais il n'y a
qu'une différence de degrés entre IPv4 et IPv6.  Ce n'est pas parce
qu'on arrive aujourd'hui à utiliser Internet comme une sorte de /mass
media/ que la prochaine infrastructure de distribution des adresses IP
va nous protéger de cette dérive, ni empêcher que l'Internet soit
l'Internet... tel que nous le connaissons à peu près.
il n'y a pas une différence de "degrés" au sens quantitatif, il y a une différence qualitative fondamentale. Quant à ce que cela va devenir, je ne suis pas devin. Je dis juste que selon moi, l'Internet tel que nous le connaissons n'est pas un "espace public", mais simplement une juxtaposition d'espace privés. Avec IPv6, il y a une chance de réaliser une sorte d'espace public. Il y a aussi la possibilité d'un verrouillage totalitaire sans précédent et là je rejoindrai les visions les plus pessimiste de SUN.
Cela dépendra sans doute de l'engagement des acteurs que nous sommes tous.
Depuis le milieu des années 90, les spécialistes répètent de manière
désabusée que le Multicast ne peut pas passer à l'échelle globale de
l'Internet ("not scalable").  Pourquoi? Ce n'est pas pour des
histoires de consommation de ressources, le protocole pourrait au
contrainte permettre de faire des économies de débit, mais pour des
questions fondamentales de gouvernance de ce type d'adresses.
Ah, on touche un point intéressant, et qui me permet de préciser ma
réaction à ton article : dans celui-ci, tu nous présentes une avancée
technique comme une prochaine révolution de l'Internet, et là tu nous
dis que les spécialistes ont déserté le terrain du Multicast parce
qu'ils estiment que ça ne marchera pas, à cause des problèmes de
gouvernance... (non à cause des problèmes techniques.)
Ce n'est pas les chercheurs qui ont déserté, mais les crédits.
Les Telco n'aiment pas que l'ont se pose des questions trop fondamentales.
Mon scepticisme devant les aspects révolutionnaires (virtuellement)
contenus dans le passage à l'IPv6 rejoint celui des techniciens devant
les enjeux de gouvernance.  Ou, pour poser la question différemment, qui
aura le droit d'obtenir un groupe d'adresses IP ?  Qui pourra faire du
Multicast et pourquoi ?
Ben c'est la question.
Si on suit l'opinion de Van Jacobson (l'un des premiers expérimentateurs du Multicast au début des années 90), celui-ci serait "not scalable". C'est à dire qu'il ne serait praticable que dans le contexte restreint d'ïles du réseau. Bref cela conduirait à des enfermements insoutenables. http://video.google.com/videoplay?docid=-6972678839686672840 (l'ensemble est passionnant, surtout sa déclaration à la fin)
Mais Van Jacobson ne sait pas tout!
Comme les Telco n'ont pas vu à l'époque leur intérêt à pousser la
recherche dans ce domaine, la plupart des chercheurs ont du se replier
pour gagner leur croute sur des applis asymétriques, ce qui a donné la
TV sur ADSL). C'est le cas de Bill Fenner, qui la mort dans l'âme, est
parti chez SPRINT pour faire ce genre de choses. L'un des spécialistes
français, Philippe Dax (ENST) a continué plus ou moins en perruque à
développer dès 1996 des choses formidables mais qui n'ont intéressé
personne en France, comme par exemple Vreng, l'équivalent de Second
Life mais sans acentré. Le générateur Poïetique, quant à lui, a eu un
petit succès d'estime, mais seulement dans les milieux artistique,
philosophique, sciences cognitive, etc..
Oui bon, je n'ai jamais réussi à installer VReng...  et faut reconnaître
que la communication qui est faite autour de ce genre de projets est un
peu maigre.  J'ai pu en discuter une fois avec Philippe Dax et c'était
intéressant, mais le public qui lui a manqué ce n'est pas celui de
nettime-fr, ce sont des investisseurs, une recherche publique branchée
sur de l'argent, etc.  Ce que Linden Labs a sûrement trouvé en
Californie.
Oui, Philippe Dax a fait ses recherches en perruque.
Sa hiérarchie se désintéressait totalement de ce qu'il faisait.
Il a fait ce qu'il a pu dix ans avant tout le monde.
(il continue mais tout le monde s'en fout)

La thèse soutenue dans GAME OVER est qu'il y a aujourd'hui un intérêt
stratégique à reprendre ce type de recherches, et même à mettre le
paquet là-dessus!

Intérêt stratégique pour qui?  Les télécoms?  Les internautes?  Les
gouvernements?  La recherche?  Les artistes?
Pour tous à la fois. L'Internet d'aujourd'hui est un monde de perdants et de gagnants, Une poignée de gagnants pour une immense majorité de perdants. Des proportions qui n'ont rien à voir avec celles de la société capitaliste des XIXe et du XXe siècle. On a tenté de rassurer un moment avec la théorie de la longue traine (long tail), mais ça ne marche pas. Les petits prédateurs locaux s'aperçoivent aujourd'hui qu'ils sont devenues des proies, et pour tenter d'éviter de passer à la casserole, ils s'entre dévorent. (Exemple: Orange-ex France Telecom, entreprend de concurrencer les chaînes de télévision publiques et privées avec des moyens hors de leur portée issus historiquement des contributions publiques...). Pour survivre, l'Internet doit muter afin que tous soient "perdants". Pas très marketing comme formule, mais il va falloir que le marketing évolue... Bref que l'on accepte que ce qui constitue actuellement l'objet de tous les désirs soit un man's land radicalement inappropriable pour lequel tous devront dépenser sans compter tant son existence en tant que tel est indispensable à la survie individuelle et collective. Peut-être faudra t'il en passer par un black-out pour que les consciences se forgent?

En gros, il s'agit d'imaginer comme créer une couche sémantique au
dessus de l'annuaire des sessions Multicast (Session Directory) dont
voici l'ancêtre:
http://poietic-generator.net/IMG/art26-10.gif
<http://poietic-generator.net/IMG/art26-10.gif>

Les idées existent, et les gens aussi. Il faut juste trouver la
fenêtre de tir...

Et l'argent.
Notion promise à une certaine évolution, elle aussi..


Je reviens sur les explications de SUN à propos d'IPv6 chez Free (merci SUN). Sauf erreur, tu parles uniquement des adresses IPv6 Unicast (c'est ma machine à café qui va être contente)
Mais qu'en est-il du Multicast chez Free?

Olivier Auber


< n e t t i m e - f r >

Liste francophone de politique, art et culture liés au Net Annonces et filtrage collectif de textes.

<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/sympa/info/nettime-fr
<> Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net