www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[Nettime-ro] Festival - RDV roumain, un proiect de Gabriela VANGA si Mi
Mircea CANTOR on Wed, 20 Feb 2002 15:02:07 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[Nettime-ro] Festival - RDV roumain, un proiect de Gabriela VANGA si Mircea CANTOR


Communiqué de presse
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
"Festival - RDV roumain"
un projet de Mircea CANTOR  et Gabriela VANGA
du 2 au 17 mars 2002
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vernissage : samedi 2 mars à 18h avec buffet roumain.
Table ronde : dimanche 3 mars de 14h30 à17h30  avec Judit Angel et Ovidiu 
Tichindeleanu.
Week-end vidéo et CD-rom: 9 et 10 mars de 14h à 18h.
Week-end free-talk avec Mircea CANTOR et Gabriela VANGA : 16 et 17 mars de 
14h à 18h.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

EN COURS propose à Mircea Cantor et Gabriela Vanga, jeunes artistes roumains 
vivant en France, d'organiser une exposition qui rassemble les artistes les 
plus intéressants de la scène artistique roumaine actuelle. Pour cet 
événement, ils présenteront un grand diaporama de travaux photographiques, 
vidéos,  installations et multimedia d'un grand nombre d'artistes, 
accompagné d'une importante documentation consultable sur place. Une table 
ronde animée par Judit Angel, conservateur au Musée d'art moderne de 
Budapest, et Ovidiu Tichindeleanu, philosophe roumain résidant à Berlin, 
permettra d'aborder les tendances et positionnements très particuliers de 
cette production artistique aujourd'hui. La question en effet n'en est plus 
à l'après-Chute du Mur de 1989 : contrairement à ses aînés, la nouvelle 
génération n'a plus à défendre une situation post-communiste comme on a pu 
le voir ces dernières années. Elle a au contraire acquis une identité 
évidente avec des propositions très variées, soutenue sur place par des 
initiatives non-officielles d'accueil et de diffusion constituant déjà un 
réseau efficace.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les curateurs :
Mircea Cantor et Gabriela Vanga sont d'excellents connaisseurs de la scène 
artistique en Roumanie, dont ils sont eux-mêmes partie prenante. Ils ont 
monté plusieurs expositions et créé la revue Version en collaboration avec 
des artistes, des philosophes et critiques roumains et étrangers.
Mircea Cantor  a participé récemment à plusieurs expositions en France, 
comme "Jean-Pierre Magazine" du CNEAI montée au printemps 2001 à Chatou par 
Hans-Peter Feldmann. Sa grande installation vidéo à "Traversées", exposition 
organisée par Hans Ulrich Obrist et Laurence Bossé au Musée d'Art Moderne de 
la Ville de Paris , a été récemment reprise par la galerie Yvon Lambert. Il 
participera à "ForwArt" à Bruxelles cet automne.
Gabriela Vanga , artiste et rédactrice à la revue Version, a exposé à la 
Galerie Gad dirigée par Ruxandra Balaci à Bucarest, et participé à la 
Biennale "Periferic" à Iassy en 2001. Elle est invitée par Jean-Paul Labro à 
la Galerie du Haïdouc à Bourges. A EN COURS elle présentera une série de 
photographies intitulées "What we are not",  décalages visuels insérés dans 
le paysage médiatique roumain. Parallèlement à son projet, elle invite 
Antoni Muntadas à présenter la série de photographies qu'il a réalisées lors 
de son projet en Roumanie au Musée d'Art à Arad.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les artistes :
Anca Ignãtescu réalise des performances à partir de ses textes, dans 
lesquelles elle essaie de faire partager des expériences et des 
questionnements très personnels, avec un sens aigu de la réalité immédiate. 
La démarche de Alexandra Croitoru et Aurora Dediu est proche du principe du 
journal intime, qui s'est imposé par ailleurs sous le mot de "snapshot". 
Chacune réussit à imposer une vision intime par des séries photographiques  
de leur propre corps et de leur environnement.
De son côté, Dan Perjovschi , qui a représenté la Roumanie à la Biennale de 
Venise en 1999 par une grande série de dessins caricaturaux à même le sol du 
Pavillon roumain,  présente à EN COURS une série de dessins critiques sur le 
contexte social, politique, économique et culturel d'aujourd'hui. Sandor 
Bartha  démystifie par ses micro-installations, tout un contexte de clichés 
liés à la culture roumaine comme la légende de Dracula ou le discours 
centre-périphérie...
Dan Mihaltianu, artiste établi à Berlin, "distille"  ses impressions tout au 
long de son projet Alchoology, work in progress qui comporte des vidéos, des 
publications et des posters dans la ville. Iosif Kiraly  documente à travers 
ses photographies, des scènes de la vie urbaine de Bucarest. Ses photos de 
la nouvelle architecture tzigane ont été publiées dans le numéro de 
juillet-août 2001 de l'Architecture d'Aujourd'hui. Ses chiens errants dans 
les rues de Bucarest ont également fait la une de l'actualité de la presse 
internationale. Cosmin Gradinaru présente de son côté une série de photos 
qui montre des gitans du sud de la Roumanie en train de transporter, sur de 
vieilles charrettes tirées par des chevaux, des carrosseries désossées de 
voitures récupérées - recyclage underground d'une économie parallèle de pays 
en crise. Les vidéos du groupe Rostopasca stimulent une critique ironique et 
ludique qui touche directement les différents domaines de l'écologie,  du 
milieu underground et des loisirs. Nicolae Baciu et Ciprian Muresan 
travaillent souvent ensemble et dévoilent à travers leurs installations, 
sculptures, photographies un univers ludique et qualifié de "défrustré". 
Stefan Cosma, résident récent à Fabrica, école dirigée par Oliviero Toscani, 
révèle une démarche photographique sous l'influence de l'univers house et 
techno, alimenté par les party qu'il fréquente dans des banlieues aussi 
différentes qu'identiques.
Elian  enfin, qui persiste dans une peinture particulière, résultat d'un 
mélange ambigu où le réel et l'imaginaire se provoquent dans des scènes 
baroques, avec des teintes à la fois sarcastique et nonchalante.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les invités :
. Les personnes :
Judit Angel - conservatrice à la Mucsarnok, Kunsthalle de Budapest
Ruxandra Balaci, directrice adjointe du Musée d'art contemporain de 
Bucarest, co-rédactrice de la revue Artelier.
Ovidiu Tichindeleanu, philosophe, directeur de la revue Philisophy & Stuff
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Les revues :
Version, revue bilingue transdisciplinaire.
Balkon, revue trimestrielle d'art contemporain
Artelier, revue semestrielle d'art contemporain
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
. Les publications :
Biennale "Periferic", Iassy
Galeria Noua, Bucarest
Galeria Protokoll, Cluj
Arteast Foundation, Tirgu Mures
Contemporary Art Archive, Bucarest dirigé par Lia&Dan Perjovschi
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
. Les sites :
http://www.romanian-art.com
Alexandru Patatics , administrateur de la réseau sur internet Nettime-ro
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Avec le soutien des Affaires Culturelles de la Ville de Paris et de 
l'Institut Français de Budapest

EN COURS   56 rue de la Réunion 75020 Paris  01 43 72 09 48     
julie.heintz {AT} online.fr


------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'espace En Cours

En Cours, nouveau lieu d'art contemporain dans le XXe arrondissement, 
propose aux artistes de présenter leurs propres projets en cours, et de les 
expérimenter dans un lieu public .
Dans un deuxième temps, l'usage de la parole permet de poursuivre le travail 
artistique en l'éclairant, en le prolongeant ou en l'excédant.

"En Cours" s'intéresse à la dimension du projet comme temps d’élaboration 
active du travail artistique.

Les artistes peuvent ainsi intervenir à un moment précis de leurs 
recherches, confronter certains enjeux de leur travail à un public 
diversifié formé d’autres artistes et de professionnels de l’art, 
d’étudiants mais aussi d'amateurs sensibles aux questions artistiques du 
moment ou plus fondamentales.

L’espace "En Cours" se veut ainsi un espace de l’entre-deux, entre recherche 
et diffusion.

L'objectif est avant tout d'ouvrir un espace de mise en situation et de 
parole, dans lequel artistes et publics puissent se rencontrer pour apporter 
des éclaircissements et des développements sur les démarches actuelles de 
l'art contemporain.
Entre ces moments forts, l'espace "En Cours" se prête également à nombre 
d'expérimentations de travaux hors public, de lieu de répétition ou 
d'élaboration sur place de nouveaux projets.


"En Cours" contribue également au développement culturel du quartier Réunion 
-actuellement en phase de transformation sociale et urbaine- et donc à 
répondre aux attentes de ses habitants, anciens et nouveaux, de l'Est de 
Paris. Le déplacement progressif des structures culturelles 
institutionnelles et privées du centre vers les 11e, 12e et 13e 
arrondissements, l'aménagement de l'aire de Bercy, l'ouverture de nouveaux 
lieux comme le Plateau, la liaison plus étroite entre le 20e et la 
périphérie, dont la municipalité de Montreuil, sans oublier les nombreux 
ateliers d'artistes dans l'arrondissement, favorisent un tel projet.

Celui-ci s'appuie précisément sur l'idée de "site", c'est-à-dire d'un lieu 
précis, facilement localisable, à partir duquel sont émises des initiatives 
concrètes et repérables. "En Cours" se veut donc lieu d'accueil et 
d'émission de projets artistiques fortement ancrés dans les préoccupations 
et démarches actuelles. Il se tient en liaison avec toutes les institutions 
(musées, centres d'art contemporains, FRAC, etc.) et initiatives privées 
(galeries, éditeurs, critiques, artistes, groupes, etc.) impliquées dans la 
réflexion, la production et la diffusion de l'art contemporain. Il joue donc 
volontiers du principe de l'association avec des partenaires extérieurs 
qu'il se choisit en fonction de ses projets.


Artistes, écrivains, historiens intervenus à "En Cours", à chaque fois 
autour d'un projet spécifique:
Marika Bührmann, Pierre Giquel, Lalitte Stolper, Alban Manisi, Michel 
Dector/Michel Dupuy, Paul Pouvreau, Olivier Nottelet, Hélène Agoffroy, Marie 
Ponchelet, Daniel Marques, Renaud Bézy, Françoise Pétrovitch, Daniel 
Arnaison, Guillaume Janot, Christiane Carlut, David Legrand, Jean-Claude 
Mouton, Gereon Inger, Michel Weemans, Dominique Petitgand, Stéphanie Ditche, 
Nicolas Simarik....



Pour toute information complémentaire, contacter Julie Heintz,
EN COURS   56 rue de la Réunion 75020 Paris  01 43 72 09 48     
julie.heintz {AT} online.fr



_________________________________________________________________
Send and receive Hotmail on your mobile device: http://mobile.msn.com

_______________________________________________
Nettime-ro mailing list
Nettime-ro {AT} nettime.org
http://amsterdam.nettime.org/cgi-bin/mailman/listinfo/nettime-ro
-->
arhiva: http://amsterdam.nettime.org/