www.nettime.org
Nettime mailing list archives

Re: [nettime-fr] GAME OVER, changeons l'Internet !
clemos on Fri, 6 Jun 2008 12:33:07 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: [nettime-fr] GAME OVER, changeons l'Internet !


Bonjour à tous

2008/6/5 Olivier Auber <olivier.auber {AT} km2.net>:

>> L'application du Multicast est assez facile à comprendre avec
>> l'exemple du streaming vidéo:
>> Actuellement, si tu veux streamer de la vidéo, tu dois avoir un
>> serveur (peu importe que ce soit un "vrai" serveur ou bien ton ordi
>> perso chez maman....), et si tu as 10 mecs qui veulent lire ton
>> stream, ton serveur va balancer 10 streams, car ça fonctionne en
>> Unicast, de 1 à 1. Donc si tu veux streamer de la vidéo qualité TV à
>> 200 mecs, il te faut une bande passante énorme, et plus tu auras
>> d'auditeurs, plus tu aura besoin de bande passante.
>> Avec le Multicast, ton serveur n'envoie qu'une fois son stream, et
>> "Internet" se charge de le distribuer aux clients qui le veulent. Ca
>> veut dire que ça réduit considérablement la consommation de bande
>> passante, non seulement au niveau de ton serveur, mais aussi du réseau
>> en général (par exemple si tu as 10 auditeurs aux USA, un seul stream
>> traversera l'Atlantique, puis il sera cloné en fonction des routes
>> empruntées pour parvenir aux destinataires, le plus tard possible,
>> pour éviter que deux stream similaires passent par le même chemin
>> inutilement, consommant deux fois plus de bande pour rien)
>> J'imagine que des systèmes de partage de fichiers P2P exploitant le
>> Multicast feront leur apparition. Je ne sais pas si ça existe vraiment
>> déjà. J'imagine que de toutes façons, la structure des réseaux P2P ne
>> changera pas fondamentalement: des serveurs de référencements et des
>> clients qui se connectent les uns avec les autres. On pourrait
>> imaginer que des fichiers puissent être diffusés plus facilement (avec
>> moins de gaspillage de bande passante, en fait) à des clients
>> multiples, mais seulement à condition que les clients reçoivent le
>> même fichier en même temps. Ce serait, en quelque sorte, du
>> "streaming" de fichiers (éventuellement en boucle).
>> Car l'inconvénient du Multicast, qui est aussi sa force, c'est que ça
>> ne fonctionne que dans les applications où plusieurs clients doivent
>> recevoir la même chose en même temps, comme dans l'exemple du
>> streaming vidéo.
>>
>
> Non pas forcément.
> Une adresse Multicast peut être utilisée par un groupe (qui peut avoir une
> taille très importante) pour partager des données de manières asynchrone. Il
> est possible d'imaginer par exemple des wikis multicast dont les données
> seraient réparties chez les membres du groupe.. Wikipédia par exemple,
> fonctionnera peut-être un jour comme cela. Il y a actuellement un projet de
> recherche européen en ce sens.

Selon moi, ce dont tu parles ne peut qu'être du P2P Unicast, et je
peine à imaginer comment des applications web pourraient bénéficier
significativement du Multicast.
Car faire un Wiki P2P est relativement facile et possible dès
aujourd'hui; il suffit que chaque "pair" installe un serveur web chez
lui avec une application wiki dessus. Le "problème" à résoudre vient
ensuite à travers les liens entre pairs : soit les liens se font de
façon absolue (http://adresse-ip/wiki/Truc), soit le wiki global doit
avoir un nom de domaine unique, auquel cas les requètes passent par un
serveur qui se charge de référencer les pages présentes sur les pairs,
et de dispatcher les requetes vers les différents pairs (retour au
système de référencement actuel des réseaux P2P).
Quel est alors l'avantage d'utiliser Multicast ?
Pourra-t-on par exemple assigner un nom de domaine unique à une IP de
groupe, auquel cas les requêtes parviendraient à tous les pairs, et le
pair qui contiendrait la page demandée répondrait ? Ne risquerait on
pas de chevauchement, ou, en d'autres termes, ne faudrait-il pas de
toutes façons un serveur central qui puisse harmoniser le tout ?
La question reste ouverte, et une fois de plus, je manque peut être de
réflexion ou de documentation sur le sujet pour parvenir à imaginer un
tel système...
Et quand bien même: Dans la mesure où des systèmes plus ou moins
similaires sont possibles aujourd'hui, mais peu populaires
(l'utilisateur lambda préfère apparemment systématiquement utiliser
des services web 2.0 pour stocker, partager, plutôt que d'avoir un
serveur perso chez lui. pour des raisons de sécurité ? parce qu'aucune
solution logicielle grand public n'existe ? ... ?), qu'est ce qui nous
autoriserait à penser que le Multicast fera changer cette situation
???
En fait, je pense à priori que le Multicast trouve son principal
intéret dans les applications qui actuellement requierent une bande
passante proportionnelle au nombre de clients (streaming, et
éventuellement MMORPG, messageries en tous genre), plus que dans les
applications "de groupe", qui sont, en vérité, déjà technologiquement
possibles avec des technologies P2P (effectivement sollipsis et autres
Colliseum, etc...). Le seul progrès sera une économie de bande
passante, et non une plus grande indépendance des groupes. Dans ce
sens, je pense que ton texte se trompe, sans parler de la confusion
qu'on peut y lire entre des "niveaux" technologiques qui ont peu en
commun, par exemple, la hierarchie qui gouverne l'attribution des IP
et noms de domaines (ICANN et compagnie), la hierarchie qu'implique
les relations client<=>serveur, et enfin la hierarchie induite par le
web 2.0, entre hébergeurs et hébergés...

> Mais Clemos, si je ne me trompe pas, tu travailles chez Free, non?

Tu te trompes :)
C'est S.U.N., je crois, qui travaille chez free...

> Free a annoncé en décembre je crois qu'il proposait IPv6 à ses clients.
> J'ai fait la manip chez moi, mais je n'ai pas vu de différence, avant/après.
> En fait il s'agit d'un vrai faux IPv6 (6to4).
> Quid du Multicast.
> As-tu des infos?

Je suis aussi un "freenaute" lambda comme toi.
Je n'ai pas encore fait la manip pour passer en IPv6.
Pour ce que j'en ai compris, le passage en IPv6 permet de te passer de
la fonction routeur, Free t'assignant une "vraie" IP(v6) "publique"
par appareil connecté à ta Freebox... Ca fait déjà un certain
changement.
D'autre part, je ne crois pas que le 6to4 ne soit un "vrai faux"
IPv6... Encore une fois, je ne suis pas extrêmement documenté sur le
sujet, ni même un spécialiste du réseau, mais d'après moi, le réseau
Free est véritablement v6, seulement la "compatibilité" avec les
autres infrastructure qui sont encore v4 nécéssitent cette traduction
de 6 à 4.
Pour le reste, j'ignore totalement, par exemple, comment les adresses
de groupe IPv6 sont "attribuées", si tant est qu'elles le soient, etc.
Qui peut nous faire un topo sur le sujet, sur la façon dont,
concrètement, l'IPv6 est déployé...

++++++++
Clément

> Olivier Auber
>
> PS pour Yves: c quoi ton adresse physique pour la carte postale?
>>
>> +++++++++
>> Clément
>>
>> 2008/6/2 Bastien <bzg {AT} altern.org>:
>>
>>>
>>> Bastien <bzg {AT} altern.org> writes:
>>>
>>>
>>>>
>>>> Olivier Auber <olivier.auber {AT} km2.net> writes:
>>>>
>>>>
>>>>>
>>>>> Il faut donc le dire et le répéter : à ce jour, il n'existe pas de
>>>>> véritable espace public sur l'Internet !
>>>>>
>>>>
>>>> C'est quoi la différence entre le Multicast et les réseaux
>>>> pair-à-pair?
>>>>
>>>
>>> J'aimerais vraiment une réponse...  ça me taraude.
>>>
>>> Je comprends que l'IPv6 donnera à Internet une structure plus proche de
>>> celle qu'on peut créer *dès aujourd'hui* au niveau logiciel avec les
>>> réseaux de pair à pair.  Mais il faudra de toutes façons des logiciels
>>> pour profiter de ce multicasting inhérent à l'IPv6...
>>>
>>> Donc soit je me trompe, soit la révolution est déjà en train d'avoir
>>> lieu du côté des logiciels Freenet et autres.  Et la contre-révolution
>>> aussi, avec certains fournisseurs d'accès qui veulent limiter les débits
>>> montants et descendants sur les ports p2p -- voilà d'ailleurs une piste
>>> de réponse : est-ce que ce genre de limites imposées à la libertés
>>> devient d'un coup moins faisables avec l'IPv6 ?
>>>
>>> Merci,
>>>
>>> --
>>> Bastien
>>>
>
>
>
 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture liés au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/sympa/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net