xavier cahen on Mon, 26 May 2003 11:24:49 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] Pour infos/ FRAC.../ CAAP


Title: Pour infos/ FRAC.../ CAAP
Pour information :

La lettre Noir/ Blanc n°1 / mai 2003 (Extrait)

FRAC, UNE AVANCE FORCÉE VERS LA TRANSPARENCE...

Poursuivant l’action engagée pour la transparence et la démocratisation du milieu de l'art lancée avec l’appel des artistes de juin 2001 et signée par plus d’un millier d’artistes (voir bulletin n°22), le CAAP poursuit son travail de clarification des systèmes de fonctionnement du monde de l’art.

Ainsi, après avoir fait une étude approfondie sur les aides individuelles à la création, attribuées par les DRAC, Directions Régionales des Affaires Culturelles (voir bulletin n° 21), il était naturel que nous nous intéressions au fonctionnement des FRAC, Fond Régionaux d’Art Contemporain, qui aujourd’hui fêtent leurs 20 ans d’activité.

Le CAAP a donc élaboré un questionnaire qui a été adressé à l’ensemble des FRAC, afin d’obtenir des réponses précises à nos interrogations légitimes. Ces questions portaient sur la mission des FRAC, les comités techniques, le budget et les acquisitions, le soutien à la création et à la production, les fonds, la conservation des Žuvres et la diffusion.
Il est à noter que deux FRAC seulement, les FRAC Réunion et Auvergne, a avoir ont répondu et encore seulement partiellement à notre questionnaire (voir le bulletin n° 24 pour l’intégralité des questions et des réponses).

Outre ces deux réponses partielles, le CAAP a reçu un courrier de M. Latreille, directeur du FRAC Bourgogne et président de l’ANDF (Association Nationale des Directeurs de FRAC), nous expliquant que le contenu du questionnaire était mal fait, ou incomplet (qu’il y manquait certaines questions)… et qu’une partie des réponses avait déjà été publiée. Cette réponse était définitive et à considérer comme la réponse collective des FRAC à notre questionnaire.

Nous n’avons pu que constater une nouvelle fois à cette occasion le double discours tenu par les organisateurs du CIPAC 2001 (dont faisait partie M. Latreille). D’un côté, parlant de la place centrale des artistes, du dialogue, et évoquant la création d’un “ observatoire interprofessionnel ” (dont nous attendons toujours des nouvelles), tout en et d’un autre côté, se permettant avec la plus grande mauvaise foi, de refuser de répondre à nos questions…

Le CAAP, malgré ce refus, et soucieux d’obtenir des réponses à ces questions simples et légitimes, a donc décidé d’adresser une demande circonstanciée à la CADA, Commission d’Accès aux Documents Administratifs, afin d’obtenir les dites informations concernant son questionnaire ; questionnaire qui réclamait les informations demandées étaient les suivantes :
- Liste nominative des membres des comités techniques des FRAC ainsi que pour chacun d'eux, la durée de leur mission, la date de début et de fin de mission. Les méthodes de désignation et compétences requises pour être membre des comités techniques des FRAC ;
- Informations sur le mode de désignation des directeurs de FRAC ; compétences requises ; durée de leur mandat ; statut ;
- Budget de chaque FRAC pour l’année 2001 (apport de l’Etat et de la région), répartition entre budget de fonctionnement et budget d’acquisition d’Žuvres ;
- Modalités d’acquisition et critères d’achat d’une Žuvre d’art contemporain ;
- Liste des acquisitions, avec la date d’acquisition, le prix d'achat pour chaque Žuvre et la raison sociale du vendeur depuis la création du FRAC ;
- Communication du fichier, constitué par le FRAC, d’artistes travaillant dans la région ;
- Communication du fichier, constitué par le FRAC, d’associations et collectifs de la région ;
- Conventions passées avec l’éducation nationale, les associations d’éducation populaire, et les centres de formation continue ;
- Contrat type, en cas de production d’une Žuvre d’artiste, par le FRAC, ainsi que les modalités de décision de production d’une Žuvre ;
- Contrat type passé avec des artistes intervenants dans le cadre de la médiation ;
- Liste des expositions et des artistes exposés par chaque FRAC, depuis les cinq dernières années.Après de long mois de démarche administrative, la CADA a donné raison au CAAP et demandé aux FRAC de présenter individuellement la liste des documents ci-dessus énumérés.

Le refus de L’ANDF nous a montré une fois de plus la difficulté des associations culturelles institutionnelles culturelles à pratiquer la transparence face au public et aux artistes, même lorsque elles prétendent tenir le langage de la collégialité…
Une fois de plus, cette situation témoigne de la nécessité pour les artistes d’être regroupés en associations et en fédération afin de mener des actions à long terme, sans afin de ne plus souffrir d’une quelconque forme d’individualisation d’atomisation qui leur est sans cesse préjudiciable, ni de pression.

Cette décision la CADA illustre une situation nouvelle (un peu forcée, il est vrai…) vers l’espoir d’une normalisation des rapports entre les associations institutionnelles et les associations d’artistes et les artistes au sein de leurs associations.
L’ensemble des réponses et leurs analyses feront bien sûr l’objet d’un bulletin prochainement…

.../...

Retrouvez tous les articles de La lettre Noir/ Blanc n°1 / mai 2003
http://www.caap.asso.fr/info/lettre01/index.htm
ou
http://www.caap.asso.fr
Sélectionnez  l’info noir/blanc menu en haut à gauche

LE CAAP
Comité des Artistes-Auteurs Plasticiens
187 rue du fg. Poissonnière
75009 Paris
Tel 01 48 78 32 52 (sur répondeur)
caap@caap.asso.fr
http://www.caap.asso.fr/

-------------
Pour infos/
Xavier Cahen
Paris France
cahen.x@levels9.com