www.nettime.org
Nettime mailing list archives

[nettime-fr] conditions flash
Sonia Marques on Tue, 25 Mar 2003 21:47:55 +0100 (CET)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

[nettime-fr] conditions flash


Bonjour

Ces échanges réactifs sont assez intéressants et révèlent la prolifération
de festivals dont l'objectif est de "promouvoir" la création en France sans
prendre conscience du contexte de travail de ces artistes et des actions de
diffusion de ceux-ci, tout en affichant le terme "premier festival".
La question que je me pose, en plus de celles très justement posées
auparavant (n.malevé, a.schmitt, v.pringuet)
sur l'utilisation du logiciel propriétaire "flash" comme ledit déclencheur
de créations nouvelles,
est celle-ci :  Quel est l'intérêt pour un artiste de faire partie de ces
festivals ? Acquérir le logiciel et sa license ? même pas.

Nous sommes plusieurs artistes utilisant ou non ce logiciel à ne pas être
dupes.
Le travail en plus de sa création est de "se soumettre" au règlement (voir
ci-dessous), d'autoriser la projection "gratuite" de l'ouvre et de laisser
"Le Flash Festival en France se réserver le droit d'utiliser à titre de
promotion sur d'autres supports, papier, télévision, C.D. rom, autres sites,
les créations sélectionnées et se réserver la possibilité de programmer, en
dehors de l'espace de diffusion, des séances spéciales"

Promotion ou publicité pour ce logiciel ?

S'il n'y a pas de retour financier et qu'il s'agit de "publicité", on peut
aussi remarquer "s'agissant d'un festival, les lauréats recevront un trophée
comme prix".
Sans commentaires.

Et dans "volontaires" :
"|Volontaires| Nous recherchons une équipe de bénévoles pour cette édition
2003."

Une institution + des partenaires (dont macromedia) qui recherchent des
bénévoles pour former une équipe qui va recruter des artistes bénévoles pour
gagner un trophée et être projetés gratuitement dans toute manifestation
sous-titrée "flash", est-ce là des conditions favorables pour promouvoir
aujourd'hui la création en France ?

Effectivement "remise de prix pour les contenus francophones méritants", ils
ne peuvent qu'être que méritants.
Ceux qui travaillent dans ces conditions, équipe organisatrice et artistes
sont tous à plaindre.
Pour qui et pourquoi faut-il travailler dans ces conditions encore, quels
bénéfices, quelle activité artistique peut-être récompensée ainsi ? A qui
profite tout cela ?

Il y a là une véritable réflexion à faire, qui peut effectivement commencer
lorsque des points de vues se révèlent, exemple ici sur cette liste, mais
sinon de telles initiatives, dont les intentions sont louables, comme ce
flash festival, restent sans connaissance des activités des artistes
concernés en France depuis plusieurs années et de la culture les
accompagnant.

Si des silences se sont succedés face à cette prolifération de festivals,
c'est peut-être par peur d'être "hors réseau". Mais aujourd'hui le réseau
s'est amplifié par des interractions indépendantes, peut-être est-ce
préférable de les prendre en considération et de ne pas être trop
prétentieux même sous tutelle d'une institution.

S'il n'y avait pas eu de réactions, je n'aurais sans doute pas pris la peine
de donner mon point de vue ici, maintes situations se repètent, cela ne
facilite ni la création, ni la diffusion, ni l'enseignement dans les écoles
d'arts. Je suis décue de terminer de façon négative et de ne pas avoir de
proposition positive pour ce "flash festival". Mais peut-être les bénévoles
peuvent aussi réfléchir à leur participation à ces conditions de promotion
qui favorise leur médiatisation.

Sonia Marques
co-initiatrice du collectif www.teleferique.org
artiste et enseignante


--------------------------------------
http://www.flashfestival.net, extraits :
--------------------------------------


SOUMISSIONS

Je suis le détenteur des droits d'auteur ou du copyright, ou un représentant
mandaté du (des) détenteur(s) des droits d'auteur ou du copyright de
l'oeuvre citée et en m'inscrivant au festival, j'autorise la projection
gratuite de l'oeuvre soumise durant le Flash Festival en France ainsi que
pour sa promotion.
- Le Flash Festival en France se réserve le droit d'utiliser à titre de
promotion sur d'autres supports, papier, télévision, cd rom, autres sites,
les créations sélectionnées.
- Le Flash Festival en France se réserve la possibilité de programmer, en
dehors de l'espace de diffusion, des séances spéciales. Les producteurs ou
ayant-droits des films concernés seront avertis au préalable.

La participation au Flash Festival en France implique l'acceptation de ces
mentions et le respect du  réglement du Festival

2002 Flash Festival en France - Paris
| contact {AT} flashfestival.net | Tél (33) 01 44 87 97 26 | Fax (33) 01 43 42 02
52

REGLEMENT

(...)
15 § La participation au festival est gratuite.
16 § S'agissant d'un festival, les lauréats recevront un trophée comme prix.
Leur oeuvre sera accessible sur le site officiel du festival jusqu'à la
prochaine édition du Flash Festival en France.



 
 
< n e t t i m e - f r >
 
Liste francophone de politique, art et culture liés au Net  
Annonces et filtrage collectif de textes.
 
<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/wws/info/nettime-fr
<>  Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net