www.nettime.org
Nettime mailing list archives

Re: [nettime-fr] potentiel esthétique IPv6
y.le guennec on Tue, 8 Apr 2008 14:19:23 +0200 (CEST)


[Date Prev] [Date Next] [Thread Prev] [Thread Next] [Date Index] [Thread Index]

Re: [nettime-fr] potentiel esthétique IPv6


clemos a écrit :
Ce sont des sornettes. D'abord, parce que comme le fait remarquer
SUN, cette nouveauté technique n'est pas la révolution que vous
essayez de nous vendre; Ensuite parce que cette "économie du lien"
dont vous semblez vous réjouir, on sait depuis un moment que son
efficacité ultime consiste principalement à valider des rumeurs
calomnieuses, à pérsécuter des récalcitrants, à dénoncer des
dissidents, et à les punir.

faut quand même pas exagérer, si internet ne servait principalement qu'à ça, est-ce qu'on serait encore ici en train d'en discuter ?


L' "économie du lieu", c'est précisément
le "PageRank" de Google, qui rend le contenu le plus populaire le
plus valide, et donc qui donne toujours raison à la masse contre
l'individu.

je n'y comprends plus rien, "économie du lien" ou "économie du lieu" ?


L'avenement d'IPv6 ne laisse présager aucune "forme de
légitimité nouvelle", et ne contredit en rien le principe du Web2.0,
dans la mesure ou chacun peut d'ores et deja construire son propre
site web 2.0 (qui émettra ET recevra depuis un serveur perso).

Oui, mais c'est un cas très particulier de ce que recouvre le buzzword web2.0. Il y a des différences fondamentales dans le web2.0 entre un réseau de blog sur serveurs perso et un service de blogs centralisé type blogger.com.

C'est au même type de différence que fait référence Olivier en comparant unicast et multicast, vus comme des fondements architecturaux, il me semble.

Cette question, cette différence, se pose en fait à tous les niveaux, techniques dans le cas d'IPv6 (qui ne résout pas en tant que tel le problème, mais ouvre des possibilités), mais aussi artistiques et esthétiques dans le cas d'une pratique quelconque.

Par exemple, on peut considérer que l'art est le produit de quelques professionnels hiérarchisés par un système de cotation sur un marché réservé à une élite financière. Ou alors, on peut considérer que l'art est une pratique ouverte à tous dans un système a-centré d'échanges de valeurs symboliques et matérielles.

La première définition peut être un sous-ensemble de la deuxième, mais l'inverse n'est pas possible.

Dans cette alternative, quel choix est le votre?



--


< n e t t i m e - f r >

Liste francophone de politique, art et culture liés au Net Annonces et filtrage collectif de textes.

<>  Informations sur la liste : http://nettime.samizdat.net
<>  Archive complèves de la listes : http://amsterdam.nettime.org
<>   Votre abonnement : http://listes.samizdat.net/sympa/info/nettime-fr
<> Contact humain : nettime-fr-owner {AT} samizdat.net